Une visite pour mieux comprendre la politique sociale en matière de logements autour du lycée J.F. MILLET à CHERBOURG.

A l’occasion de la journée « Enfants du Patrimoine » qui précède les journées du Patrimoine, les élèves de la Terminale1 de la série Sciences et Technologies de la Santé et du Social (ST2S) du lycée J.F. MILLET ( Cherbourg-Octeville / Manche) ont découvert en détails le quartier qui entoure leur lycée.
L’objectif était de comprendre comment le quartier s’est construit et notamment les différentes phases de la construction de la politique sociale en matière de logements sociaux depuis les années 1940 jusqu’à aujourd’hui.

C’est ainsi que les élèves, guidés par Florent LEROUVILLOIS, géographe social, chargé de projets « Renouvellement urbain » ont vu qu’il existe différents types de logements sociaux qui correspondent chacun à un besoin social particulier toujours en lien avec un contexte historique ou économique.

BMP - 249 ko
Visite animée par Florent LEROUVILLOIS

Les premiers logements sociaux autour du lycée étaient de petites maisons destinées à accueillir les personnels militaires et civils de l’arsenal. Elles existent toujours et ne ressemblent pas du tout à l’image habituelle d’un logement social. Dans une rue en contrebas, c’est un bel exemple de paternalisme industriel du milieu du 20ème siècle que nous observons. Le directeur d’une usine laitière a fait construire des maisons pour ses ouvriers. Toutes étaient dotées d’un jardin permettant de nourrir une famille avec une dizaine d’enfants.

Puis, avec la décolonisation qui a entrainé un afflux de personnel militaire à Cherbourg et surtout avec la vague d’immigration liée à la reconstruction d’après-guerre sont apparus de grands immeubles. Il fallait alors construire vite pour faire face à l’augmentation massive du nombre d’habitants.

Ces grandes « barres », aujourd’hui vieillissantes, font l’objet du projet de renouvellement urbain. Certaines seront détruites et remplacées par des logements qui favoriseront davantage de mixité sociale. La destruction de logements actuellement habités a suscité beaucoup d’interrogations pour les élèves au sujet du relogement des familles.

Le programme de STSS en terminale aborde la question de la construction des politiques sociales en lien avec les besoins sociaux exprimés par les populations.
Cette visite très enrichissante a permis de réaliser très concrètement les enjeux de ces questions.

Remerciements à Mme DECAEN, enseignante STMS au lycée Millet, pour l’écriture et le partage de cet article.

Partager